Services aux commerçants – COVID 19

La CCI Haute-Savoie réactive et complète ses accompagnements et outils numériques destinés notamment à faciliter la prise de commande et le retrait des produits dans les commerces de proximité :

1/ Géo’local74 : réactivation de la plateforme interactive localisant les commerces ouverts et/ou proposant (tout comme les restaurants) des livraisons ou un service de retrait des achats

Lien : https://outils.ccimp.com/geolocal-74

Contact : Karine Bouvier – kbouvier@haute-savoie.cci.fr / 04 50 33 72 40

2/ En bas de ma Rue : cette marketplace créée par la CCI Nord Isère est gratuite et sans engagement durant la période de confinement pour les commerçants qui souhaitent créer leur boutique en ligne en étant accompagnés par un animateur

Lien : https://enbasdemarue.fr/

Contact : Vianney Accart – https://www.blog.enbasdemarue.fr/covid-19/ / 04 74 95 24 16

3/ SOS Numérique : entretien avec un conseiller de la CCI Haute-Savoie au sujet du « minimum vital numérique » et des solutions digitales immédiates

Contact : Cellule Appui Entreprises – entreprises@haute-savoie.cci.fr / 04 50 33 72 99

4/ Les Webinars by CCI : offre de webinaires existant en replay qui sera complétée par de nouveaux thèmes en lien avec le numérique et la présence digitale

Lien : https://www.haute-savoie.cci.fr/votre-cci/actualites-cci/webinar

5/ CCI formation : formations en distanciel pour accompagner les commerçants, en particulier sur le volet digital

Lien : https://www.formation-cci.fr/accueil

Contact : Sofia Corongiu – scorongiu@haute-savoie.cci.fr / 04 50 33 71 02

Déclaration de ruches 2020

Déclaration annuelle de ruches : Du 1er septembre au 31 décembre

La déclaration de ruches est une obligation annuelle pour tout détenteur de colonies d’abeilles, dès la première ruche détenue.

Elle participe à :

  • La gestion sanitaire des colonies d’abeilles,
  • La connaissance de l’évolution du cheptel apicole,
  • La mobilisation d’aides européennes pour la filière apicole française,

Elle doit être réalisée chaque année, entre le 1er septembre et le 31 décembre, en ligne, sur le site : http://mesdemarches.agriculture.gouv.fr/.

Toutes les colonies sont à déclarer, qu’elles soient en ruches, en ruchettes ou ruchettes de fécondation.

En cas de besoin, contactez le service d’assistance aux déclarants par mail à l’adresse suivante : assistance.declaration.ruches@agriculture.gouv.fr

A NOTER : pour les nouveaux apiculteurs ou les apiculteurs souhaitant obtenir un récépissé de déclaration actualisé, il est possible de réaliser une déclaration hors période obligatoire (entre le 1er janvier et le 31 Août. Cette démarche ne dispense cependant pas de la déclaration annuelle de ruches (à réaliser obligatoirement entre le 1er septembre et le 31 décembre)

La déclaration de ruches 2020 : du 1er septembre au 31 décembre 2020

Tout apiculteur est tenu de déclarer chaque année entre le 1er septembre et le 31 décembre les colonies d’abeilles dont il est propriétaire ou détenteur, en précisant notamment leur nombre d’une part et leurs emplacements d’autre part[1]. La déclaration est obligatoire dès la première colonie détenue.

Cette déclaration concourt à une meilleure connaissance du cheptel apicole français et participe à sa gestion sanitaire, notamment face à la menace que représente le parasite Aethina tumida. Elle permet également de mobiliser des aides européennes dans le cadre du Plan apicole européen permettant un soutien à la mise en œuvre d’actions en faveur de la filière apicole française.

Modalités de déclaration de ruches 2020 :

La déclaration de ruches 2020 est à réaliser du 1er septembre au 31 décembre 2020 en ligne sur le site MesDémarches (http://mesdemarches.agriculture.gouv.fr).

Le numéro d’apiculteur (NAPI) est demandé lors de la procédure. Les apiculteurs n’ayant pas de numéro d’apiculteur, ou l’ayant égaré, s’en verront attribuer un nouveau de façon immédiate. Cette procédure permet également aux nouveaux apiculteurs d’obtenir leur numéro d’apiculteur de façon immédiate.

La déclaration de ruches consiste à renseigner :

– le nombre total de colonies d’abeilles possédées (toutes les colonies d’abeilles sont à déclarer, qu’elles soient en ruches, ruchettes ou ruchettes de fécondation/nuclei),

– pour une meilleure efficacité des actions sanitaires, les communes accueillant ou susceptibles d’accueillir des colonies d’abeilles dans l’année qui suit la déclaration, si connues.

N.B. Pour les apiculteurs ne disposant pas d’un accès à internet, il est toujours possible de réaliser une déclaration de ruches en sollicitant un accès en mairie. Pour cette campagne 2020, il sera également possible d’utiliser le Cerfa papier 13995*04 à compléter, signer et à envoyer au plus tard le 31 décembre 2020 à l’adresse : DGAL-Déclaration de ruches, 251 rue de Vaugirard, 75732 Paris cedex 15. Le Cerfa 13995*04 est disponible sur le site MesDémarches (http://mesdemarches.agriculture.gouv.fr) ou en mairie. Les déclarations de ruches sur Cerfa papier 13995*04 envoyées après le 31 décembre (cachet de la poste faisant foi) ne recevront aucun traitement. Le délai d’obtention d’un récépissé de déclaration de ruches est d’environ 2 mois à compter de la réception à la DGAl. Les déclarations réalisées sur papier libre ou sur des anciennes versions de Cerfa ne sont pas recevables.

 

Des informations complémentaires concernant la déclaration de ruches sont disponibles sur le site MesDémarches (http://mesdemarches.agriculture.gouv.fr).

[1] Article 33 de la loi 2009-967 du 3 août 2009 de programmation relative à la mise en œuvre du Grenelle de l’environnement et article 11 de l’arrêté du 11 août 1980 relatif au dispositif sanitaire de lutte contre les maladies des abeilles.

Produits phytopharmaceutiques

Depuis le 1er janvier 2020, un nouveau dispositif est mis en œuvre  afin de renforcer la protection des riverains des zones de traitement par les produits phytopharmaceutiques.

Sur la base des recommandations de l’ANSES, des distances minimales de traitement à proximité des habitations sont instaurées en fonction des cultures et des matériels utilisés, Ces distances permettent de définir des « zones de non-traitement », ou ZNT, qui varient en fonction des cultures et des matériels utilisés, ce qui n’est pas sans conséquence pour les exploitations agricoles et les filières.

Les utilisateurs des produits phytopharmaceutiques sont encouragés à mettre en place des chartes d’engagements au niveau départemental, précisant les conditions d’utilisation des produits phytosanitaires à proximité des zones d’habitation, et permettant dans certaines conditions des réductions des distances minimales des ZNT.
Ces chartes reposent sur un dialogue préalable entre utilisateurs des produits, riverains, élus et associations. Leur élaboration doit suivre un processus prédéfini dans les textes réglementaires et doit notamment faire l’objet d’une concertation publique d’un mois avant approbation par le Préfet.

Dans les Savoie, la Chambre d’agriculture Savoie Mont-Blanc a fait connaître son intention de travailler à une charte unique inter-filières avec l’ensemble des organisations professionnelles agricoles du département et a souhaité préalablement à la phase de concertation publique, associer différents acteurs représentatifs des riverains et des collectivités.

La consultation publique se déroulera pour la Haute-Savoie du 8 juin 2020 – 8h00 au 8 juillet 2020 – 17h00. Sur le site internet : chambre-agriculture74.concertationpublique.net

Cliquez ici pour consulter l’avis de publication
Cet avis est paru sur le journal du Dauphiné du 27 mai 2020.

Frelon Asiatique et recherche de nids

Le frelon asiatique  poursuit sa progression sur le territoire régional. Outre la problématique liée à sa présence sur les zones urbanisées, il représente une véritable menace pour la biodiversité1 et la santé des abeilles2.

Plan de surveillance et de lutte régional

Un dispositif de surveillance et de lutte, piloté par la FRGDS3, vise à repérer et faire détruire les nids par des entreprises spécialisées avant la sortie des fondatrices (à la fin de l’automne), afin de maintenir la population de frelons asiatiques à un niveau acceptable.

Deux types de nids peuvent être observés :

  • Les nids primaires: visibles dès les premiers beaux jours, au printemps,
  • Les nids secondaires: visibles dès le début de l’été, correspondant à une délocalisation de la colonie qui abandonne le nid primaire, trop petit.

 Comment signaler un individu ou un nid ?

Toute personne suspectant la présence d’un frelon asiatique est invitée à en faire le  signalement soit :

  • Sur la plateforme de signalement en ligne : fr
  • En téléchargeant l’application mobile

« Frelon Asiatique »

2019 : Une baisse du nombre de nid découverts

Sur l’ensemble de la région Auvergne Rhône-Alpes, le nombre de nids observés en 2019 est de 786 contre 1855 en 2018.

Dans la Haute-Savoie, en 2018, des nids avaient été signalés tardivement par rapport à la campagne de destruction. En 2019, aucun nid n’a été découvert mais des insectes ont été signalés. La vigilance sera donc de mise pour 2020.

Les conditions climatiques de l’année semblent avoir été défavorables au prédateur. Malgré tout, le frelon asiatique continue sa progression.

 

Carte : signalements de frelon asiatique sur le département de la Haute-Savoie en 2019

 

Section apicole GDS Auvergne Rhône-Alpes

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

[1] Règlement UE 2016/1141 de la Commission du 13 juillet 2016

2 Arrêté du 26 décembre 2012

3 FRGDS : Fédération Régionale des Groupements de Défense Sanitaire

 

Sidefage

Petit Rappel : le SIDEFAGE a mis en ligne un cahier pédagogique, téléchargeable gratuitement.
Il est composé de multiples activités et informations sur la gestion des déchets. Pour les petits, pour les grands, il y a forcément une information à dénicher. Alors n’hésitez pas à le télécharger https://www.sidefage.fr/les-outils-pedagogiques/

Le SIDEFAGE continue également de proposer, chaque mardi et jeudi une activité sur la gestion des déchets. Toutes les activités sont en ligne ici : https://www.sidefage.fr/jaccompagne-des-enfants /